La Dis­pa­ri­tion

Domaine Stratégie, design, technique
Expertise Direction artis­tique, finan­ce­ment et stratégie (abon­ne­ment), création de site, news­let­ter, lancement
Tem­po­ra­li­té Depuis 2020

Le contexte

Accom­pa­gner la création d’un média épis­to­laire, sur tous les plans.

Depuis novembre 2020, nous accom­pa­gnons les jour­na­listes Annabelle Perrin et François de Monès dans le lancement de La Dis­pa­ri­tion, média politique et épis­to­laire, qui chronique tous les 15 jours une dis­pa­ri­tion. Au cours de notre col­la­bo­ra­tion, nous avons participé à définir l’offre et la ligne édi­to­riale, la direction artis­tique, la stratégie marketing et la dis­tri­bu­tion web et papier de ce média de lettres.

Nous avons mené la campagne de pré-lancement (manifeste, news­let­ter) et de lancement (pré-abon­ne­ment) qui a atteint 274% de son objectif sur Kiss­Kiss­Bank­Bank, ainsi que la stratégie marketing (abon­ne­ment et réabon­ne­ment) déployée entre 2021 et 2022. 

Création

Penser un média de A à Z

À l’hiver 2020, les jour­na­listes Annabelle Perrin et François de Monès nous ont contactés pour les accom­pa­gner dans la création d’un média qui chro­ni­que­rait le monde au prisme de la dis­pa­ri­tion. D’une idée édi­to­riale au lancement d’un média épis­to­laire, lit­té­raire et politique, nous avons été à leurs côtés à chaque étape du déve­lop­pe­ment de La Disparition.

Tout au long de l’année 2021, nous avons accom­pa­gné l’équipe grâce à notre méthode : défi­ni­tion d’un problème à résoudre, d’une vision édi­to­riale, des valeurs du projet, des publics à viser (personae), de la pro­po­si­tion de valeur, du modèle éco­no­mique, de la feuille de route, de la stratégie de lancement, de l’en­tou­rage, des enjeux de com­mu­ni­ca­tion et de marketing, admi­nis­tra­tif… grâce à des sessions de conseils, un travail sur des supports péda­go­giques et le partage de notre réseau, nous avons aidé l’équipe d’un point de vue stra­té­gique et opé­ra­tion­nel. En parallèle de ces sujets, nous avons débuté le travail sur la direction artis­tique, la création d’un site web, d’une news­let­ter et de réseaux sociaux.

Définir le nom, l’objet (la lettre) pour aboutir à un objet éditorial unique : dans chaque enveloppe, tous les 15 jours, vous trouvez un long récit, fic­tion­nel ou non, qui raconte une dis­pa­ri­tion en cours dans notre monde. Mais ce n’est pas tout ! Ce texte est accom­pa­gné d’une carte postale illus­trant le récit, à renvoyer à un proche ou à garder, d’un nota bene per­met­tant d’approfondir le sujet et de partager des recom­man­da­tions, et la carte d’i­den­ti­té de l’auteur·ice.

En mai 2021, nous accom­pa­gnons l’équipe dans le pré-lancement du projet avec la publi­ca­tion d’un manifeste sur le site internet de La Dis­pa­ri­tion et le lancement d’une newsletter.

Stratégie

Pré-lancer et tester le média

Six mois après avoir rencontré Annabelle et François, La Dis­pa­ri­tion est créée et pré-lancée avec une pro­po­si­tion de valeur forte, un format épis­to­laire orignal et une identité marquée.

Au mois de mai 2021, le site internet de La Dis­pa­ri­tion est mis en ligne, aux côtés d’une news­let­ter bimen­suelle qui raconte les coulisses du projet et propose une revue de presse et des recom­man­da­tions cultu­relles. Ce site permet de présenter le manifeste du média, de s’inscrire à une news­let­ter et de présenter l’équipe et les ambitions du projet. Une façon de créer le désir et de déve­lop­per une com­mu­nau­té afin d’affiner le lancement des lettres papiers.

À l’été 2021, nous avons pu épauler l’équipe dans le test du projet, via news­let­ter d’abord, mais surtout via la création d’un numéro 0 (papier) de La Dis­pa­ri­tion, qui a permis d’aller chercher des retours de leurs premiers publics. Un premier récit tout en papier inédit du jour­na­liste Julien Brygo.

Lancer le média

Après le test d’un numéro 0, nous avons accom­pa­gné l’équipe à créer et mettre en place une stratégie de lancement et de pré-abon­ne­ment, via une campagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif. Une façon d’aller chercher de premier·es abonné·es et de convertir les inscrit·es à la news­let­ter et les abonné·es réseaux sociaux à prendre part finan­ciè­re­ment au projet et de s’abonner aux lettres.

Défi­ni­tion de la stratégie de la campagne, cadrage éditorial, défi­ni­tion des offres et des messages clés, concep­tion de la stratégie de com­mu­ni­ca­tion (RP, réseaux sociaux)… une campagne qui a su trouver son public et permis de plei­ne­ment lancer le média (274% de l’ob­jec­tif atteint, plus de 1300 préventes, des retombées presse). 

Déve­lop­per le média

De 2021 à 2022, nous avons poursuivi notre col­la­bo­ra­tion avec l’équipe de La Dis­par­tion, en les épaulant dans la stratégie d’a­bon­ne­ment et de ré-abon­ne­ment. avec une première campagne de réabon­ne­ment. En parallèle d’une étude de satis­fac­tion, nous avons retra­vaillé les offres d’a­bon­ne­ment et publié un sommaire détaillé des récits de dis­pa­ri­tion que vous pourrez lire. Une façon de se plonger davantage dans les lettres.

À cette occasion, nous avons également créé de nouveaux car­rou­sels Instagram pour mettre en avant les contenus de la news­let­ter et des lettres reçues dans vos boîtes aux lettres.

Direction artis­tique et maquette

Imaginer un média épis­to­laire et politique

En parallèle, nous avons conçu la direction artis­tique, le logo ainsi que les maquettes du site web comme de la lettre et ses extras. Les hachures en bord de lettre évoquent des parties inache­vées en même temps que le courrier avion, convoyant ici une certaine idée d’importance voire d’urgence.

Pour les polices d’écriture et le logo, notre envie prin­ci­pale était de rester très proches de la machine à écrire, des lettres en noir et blanc, des tampons encreurs — en somme, garder un lien avec le passé tout en y injectant de l’actuel.

Il y avait dans ce projet quelque chose de martial, “les nouvelles du front de La Dis­pa­ri­tion”, entendions-nous.

Nous avons choisi un jaune vif comme couleur prin­ci­pale, et encouragé l’impression sur un papier de couleur crème pour orienter le média dans un axe positif, vivant, cha­leu­reux, amical. Ce n’est pas un média défai­tiste ou déprimant ; c’est un média combatif.

Maquette web, news­let­ter et Instagram

Le site reprend les mêmes codes, adaptés au web pour faciliter la lisi­bi­li­té des contenus.

Du côté de la news­let­ter, un numéro est édité toutes les deux semaines, sous forme d’une thé­ma­tique étudiée par le prisme de médias, livres, films. Nous avons composé une maquette reprenant les codes de la lettre.

Pour Instagram, nous avons conçu trois gabarits de car­rou­sels pour permettre à La Dis­pa­ri­tion de com­mu­ni­quer sur leurs lettres, leurs news­let­ters, et les coulisses. Les images et fonds fusionnent les uns dans les autres, et il est aussi possible de repar­ta­ger un seul écran en story de manière autonome.

Pour retrouver plus d’élé­ments liés à la direction artis­tique, rendez-vous sur le portfolio de Chris­telle Perrin, direc­trice artis­tique de Médianes.

 

À propos

La Dis­pa­ri­tion est une belle lettre en papier qui arrive chez vous, dans votre boîte aux lettres, tous les quinze jours. Dans l’enveloppe, vous trouverez un long récit, fic­tion­nel ou non, qui raconte une dis­pa­ri­tion en cours dans notre monde. Mais ce n’est pas tout ! Ce texte sera accom­pa­gné d’une carte postale illus­trant le récit, d’un nota bene per­met­tant d’approfondir le sujet, résonnant avec la lettre, et de mots croisés un peu givrés. Fondée par Annabelle Perrin (Rédac­trice en cheffe) et François de Monès (Directeur de la publication).

Découvrir aussi

L’In­ti­miste

L’In­ti­miste

Le contex­teAc­com­pa­gner un média dans son déve­lop­pe­ment, sur les volets stra­té­gique, design et webÀ contre-courant de l’information classique, L’Intimiste partage depuis 2019 des petites choses de la vie, des récits du quotidien, vécus ici et ailleurs, sous le prisme…

POLITICO

POLITICO

Le contex­teLe 25 janvier 2023, POLITICO en Europe a dévoilé son nouveau site internet. Un renouveau web pensé pour être à la hauteur de l’exceptionnelle année élec­to­rale 2024 et pour accom­pa­gner le déve­lop­pe­ment du média à Paris, Londres et Berlin, fier de leur succès…

Stup Média

Stup Média

Le contex­teAc­com­pa­gner un média au modèle inédit à le struc­tu­rer et le sta­bi­li­ser Société, envi­ron­ne­ment, économie, culture internet… Stup Média agrège les contenus vidéos issus de plusieurs créateur·rices web et chaînes parmi lesquel·les Stupid Economics, Spline LND,…